Nous sommes là pour vous : Un message des producteurs de poulet canadiens concernant la COVID-19

Antibiotiques

Est-ce que la viande de poulet que nous mangeons contient des antibiotiques?

Voilà une question très commune qui nous est adressée en raison de fausses idées communément répandues. Nous avons récemment créé une série de courtes vidéos qui expliquent tout ceci et certaines préoccupations soulevées au sujet de l’utilisation d’antibiotiques dans l’industrie du poulet. Consultez-les!

La première vidéo de la série s’attaque à la question des résidus par rapport à la résistance. En dépit de certaines informations qui circulent, le poulet n’est pas « bourré d’antibiotiques » et ne contient aucun résidu de ces produits.

Il en est ainsi en raison de la réglementation canadienne rigoureuse qui stipule le temps écoulé entre le dernier traitement d’un animal à l’aide d’antibiotiques et le moment où il est transporté à l’usine de transformation. Cela s’appelle le « délai d’attente » et permet d’assurer que la viande ne contient aucun résidu. Les délais d’attente sont vérifiés par l’Agence canadienne d’inspection des aliments et aucun problème à ce chapitre n’a été soulevé en lien à la viande de poulet au Canada depuis des décennies.

Donc, si vous achetez du poulet et que l’étiquette dit « Élevé sans antibiotiques », cela signifie qu’aucun antibiotique n’a été administré au poulet durant son cycle de vie. Mais rappelez-vous que tous les poulets élevés au Canada sont libres de résidus d’antibiotiques.

La résistance est une question tout à fait différente et est expliquée dans la deuxième vidéo.