Que pensez-vous de ne pas utiliser d’antibiotiques à moins que les oiseaux soient malades?

Bien qu’une interdiction complète d’antibiotiques préventifs ne soit pas la réponse à l’heure actuelle, l’industrie du poulet cherche à éliminer l’utilisation préventive d’antibiotiques de Catégorie II d’ici la fin de décembre 2018 et a fixé un objectif consistant à éliminer l’utilisation préventive d’antibiotiques de Catégorie III d’ici la fin de 2020. Même si la majorité des antibiotiques utilisés pour la production de poulet ne sont pas les mêmes antibiotiques qui sont utilisés pour les humains. L’expérience européenne a démontré que lorsque les antibiotiques préventifs sont interdits et les oiseaux deviennent malades, une dose plus élevée d’un antibiotique plus puissant est requise — il s’agit d’antibiotiques qui sont souvent plus importants pour la médecine humaine. C’est pourquoi les antibiotiques de Catégorie IV (p. ex. ionophores), pas utilisés dans la médecine humaine, continueront d’être utilisés de façon préventive. L’industrie du poulet continue d’étudier tous les aspects de l’utilisation d’antibiotiques dans l’élevage pour veiller à ce que l’utilisation responsable, appropriée et sécuritaire d’antibiotiques puisse être maintenue pendant que des méthodes de réduction sont explorées à tous les niveaux de l’industrie, ainsi qu’avec les intervenants et les partenaires gouvernementaux. Il n’y a pas de solution simple et facile dans la discussion sur l’utilisation des antibiotiques et la résistance à ces derniers.