Nous sommes là pour vous : Un message des producteurs de poulet canadiens concernant la COVID-19

La gestion de l'offre

DÉBOULONNAGE DE MYTHES 101 : L’efficacité et l’équité de la gestion de l’offre

Écris par Bernadette Cox

Nos plumes font plus que s’ébouriffer lorsque nous entendons des gens dire que le système de la gestion de l’offre est inefficace et injuste pour les producteurs et les consommateurs. Or, encore très récemment, ce mythe est à nouveau parvenu à nos oreilles. Notre équipe de déboulonnage des mythes a donc décidé de le déboulonner une fois pour toutes.

La gestion de l’offre est un système efficace et équitable qui régit la production et la commercialisation du poulet, des œufs, de la dinde et des produits laitiers et qui est avantageux à la fois pour les consommateurs et les producteurs. Les producteurs reçoivent une rémunération juste pour leur dur labeur, les transformateurs ont accès à un approvisionnement fiable de poulet frais, et les Canadiennes et Canadiens bénéficient d’un approvisionnement stable et local de produits nutritifs, salubres et de grande qualité. Examinons le tout plus en détail :

Avantages pour les consommateurs

Les règlements régissant la gestion de l’offre donnent l’assurance que le poulet est élevé selon les plus hautes normes de propreté et de salubrité des aliments. En effet, tous les producteurs de poulet doivent obligatoirement adhérer au Programme d’assurance de la salubrité des aliments à la ferme des Producteurs de poulet du Canada, qui a reçu la pleine reconnaissance du gouvernement. De plus, les producteurs de poulet doivent avoir leur certification du Programme de soins aux animaux, qui a été élaboré à la suite de vastes consultations auprès de scientifiques, de chercheurs, de professionnels de la santé animale et de la Fédération des sociétés canadiennes d’assistance aux animaux. Nos producteurs doivent se soumettre à des audits indépendants, et les offices provinciaux peuvent prendre des mesures pour faire appliquer les règles – et ils le font – si un producteur ne respecte pas des exigences de ces programmes.

Puisque les producteurs dont les opérations sont régies par la gestion de l’offre doivent être inscrits auprès d’un office provincial, la localisation précise de leur ferme et leur taux de production sont consignés. Ces renseignements sont ensuite utilisés dans la rare éventualité où un problème de salubrité des aliments nécessiterait le retrait d’aliments du marché ou pour stopper la propagation de maladies des poulets telles que la grippe aviaire en restreignant les mouvements à l’intérieur et à l’extérieur des fermes. Bien que ces événements soient extrêmement rares, il est rassurant de savoir que les procédures sont en place pour réagir de manière rapide et précise au besoin.

La gestion de l’offre assure également un approvisionnement stable et local de poulet élevé dans des fermes familiales établies dans toutes les provinces d’un océan à l’autre. Un récent sondage interne indépendant a révélé que 84 % des Canadiens croient qu’il est important de savoir d’où provient leur poulet, afin de s’assurer qu’il est local et de grande qualité.

Finalement, la gestion de l’offre protège les consommateurs des hausses des prix des aliments. À titre d’exemple, entre 2013 et 2017, les prix du bœuf et du porc ont augmenté de 32 % et de 13,6 % respectivement, alors que celui du poulet n’a augmenté que de 3,5 %. La gestion de l’offre maintient le prix du poulet à l’abri de la volatilité des marchés mondiaux. Cependant, rappelez-vous que ce ne sont pas les producteurs qui déterminent le prix que paient les Canadiens en magasin ou au restaurant.

 Avantages pour les producteurs

La gestion de l’offre est l’un des systèmes de production et de commercialisation les plus équitables et efficaces au monde. Elle est basée sur le calcul du coût de production dont l’objectif est de stimuler l’efficacité tout en assurant aux producteurs une rétribution juste provenant du marché. Ainsi, lorsque les coûts augmentent, le prix que reçoivent les producteurs pour leur poulet augmente aussi. L’inverse est également vrai, comme nous l’avons constaté entre 2012 et 2017, lorsque le prix du poulet vif a chuté de 10,2%.

Autre indice très révélateur de l’efficacité de la gestion de l’offre en tant que pratique commerciale : la vision des banques. Dans un rapport économique de 2014, la Banque de Montréal a inclus la gestion de l’offre dans sa liste de secteurs qui se démarquent au Canada.

Finalement, la gestion de l’offre en fait beaucoup pour les producteurs et les consommateurs en garantissant l’approvisionnement de poulet. Par ailleurs, bon nombre d’offices provinciaux offrent des programmes pour aider les nouveaux producteurs qui développent leur exploitation. De plus en plus de jeunes producteurs travaillent d’ailleurs dans les secteurs visés par la gestion de l’offre précisément en raison de la stabilité qu’offre le système. À cet égard, le dernier Recensement de l’agriculture a montré que certains des plus jeunes producteurs du secteur agricole sont dans un secteur visé par la gestion de l’offre.

EN SOMME :

  • La gestion de l’offre assure l’application de normes élevées en matière de salubrité des aliments à la ferme.
  • Les renseignements recueillis grâce à la gestion de l’offre peuvent être utilisés aux fins de traçabilité dans l’éventualité peu probable où surviendrait un problème en lien avec la salubrité des aliments ou la santé de la volaille.
  • La gestion de l’offre protège les consommateurs des hausses des prix des aliments.
  • Le calcul du coût de production utilisé pour établir un revenu juste pour les producteurs stimule également l’innovation.
  • Les banques reconnaissent la stabilité et l’efficacité de la gestion de l’offre.
  • La gestion de l’offre attire les jeunes producteurs, ce qui permet d’assurer un approvisionnement stable et local de poulet pour l’avenir.

Il est évident que la gestion de l’offre est efficace et équitable, non seulement pour les producteurs, mais également pour les consommateurs canadiens.

Vous aimeriez que nous déboulonnions d’autres mythes sur la gestion de l’offre? Envoyez-nous vos questions par Twitter en utilisant le mot-clic #JaimeEleveursdePoulet et demeurez à l’affût pour voir votre mythe déboulonné!