AMU photobucket

Initiative de réduction des agents pathogènes

L’initiative de réduction des agents pathogènes est une initiative des gouvernements fédéral et provinciaux, menée par l’Agence d’inspection des aliments du Canada (ACIA), qui a commencé en 2012 afin de réaliser une étude préliminaire sur quatre agents pathogènes clés dans la viande (salmonelle, campylobactérie, E. coli, et Listeria). Les études sur la salmonelle et la campylobactérie sont conçues pour évaluer les niveaux actuels d’agents pathogènes, établir des objectifs de réduction et élaborer et mettre en œuvre des stratégies de surveillance et de réduction des niveaux d’agents pathogènes. Pour l’industrie du poulet, les principaux objectifs de l’initiative de réduction des agents pathogènes sont de fournir des données sur la prévalence et les concentrations de salmonelle et de campylobactérie dans les troupeaux de poulets à griller, les carcasses et les produits de viande de poulet vendus au détail.

Les enquêtes de référence ont été réalisées tout au long de 2013 et l’ACIA prépare à l’heure actuelle le rapport des résultats.

Les études préliminaires constituent la première étape. Les données recueillies au moyen des études soutiendront l’élaboration de mesures d’intervention appropriées touchant toutes les étapes de la chaîne alimentaire, de la ferme en passant par la transformation et jusqu’à la vente au détail, et aideront à établir des objectifs de rendement. Nous travaillons en étroite collaboration avec divers organismes gouvernementaux, comme l’ACIA, dans le cadre de l’examen continu de mise à jour du programme de salubrité alimentaire à la ferme Élevé par un producteur canadien afin d’aborder les dangers qui menacent la salubrité des aliments à la ferme. Cela montre que le programme de salubrité alimentaire à la fermen’est pas statique; il fait l’objet d’améliorations continues.

Groupe de travail sur la Salmonella enteritidis

Les Producteurs de poulet du Canada participent à la phase I du groupe de travail gouvernement‑industrie sur la Salmonella Enteritidis depuis 2008. L’objectif était de combler les lacunes dans les secteurs des œufs et de la volaille ayant une incidence sur le contrôle de la Salmonella Enteritidis d’origine alimentaire au Canada et de réduire les cas de maladies chez l’humain provenant de la volaille. Les recommandations de ce groupe de travail sont maintenant terminées et sont présentées dans le document de 2014 intitulé « Stratégie nationale pour le contrôle de la maladie chez l’humain causée par Salmonella Enteritidis provenant de la volaille au Canada » de Santé Canada.

Ces deux groupes ont maintenant joint leurs efforts en créant un nouveau groupe de travail conjoint de l’industrie et du gouvernement pour tenter de mettre en œuvre des recommandations et d’élaborer des stratégies de gestion des risques pour réduire les agents pathogènes dans la volaille et les produits de volaille. Les Producteurs de poulet du Canada continuent de participer activement à cette prochaine étape de travail.