Un effort continu est déployé dans le cadre des activités du Conseil de recherches avicoles du Canada (CRAC). Jusqu’à maintenant, l’industrie avicole canadienne a investi plus de 3,5 millions de dollars par l’entremise du CRAC, et le gouvernement ainsi que d’autres organismes ont offert des fonds de contrepartie pour totaliser plus de 18 millions de dollars. Près de la moitié de ce financement de la recherche a été affecté à la santé des intestins, le développement de vaccins, la compréhension de l’incidence des agents pathogènes et les solutions de rechange aux antibiotiques.

Voici un aperçu de certains projets de recherche en cours et des équipes de chercheurs dont le travail dans ces domaines a été appuyé par l’industrie avicole par l’entremise du CRAC.

Un certain nombre de projets financés par ces chercheurs font partie des Grappes de la science avicole (dont la deuxième est en cours).  Les Grappes ont rassemblé des scientifiques de divers domaines dans le but de travailler sur les questions prioritaires de l’industrie. Grâce à des fonds de contrepartie d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, les Grappes sont une excellente façon de tirer le meilleur parti des ressources disponibles.

À part les résultats actuels de la recherche, un des avantages considérables du soutien de ces chercheurs a été le nombre d’étudiants formés et inspirés ayant un intérêt dans la volaille, ainsi que leur qualité. Comme vous pourrez le constater dans leurs profils, un certain nombre de leurs étudiants continuent de travailler au sein de l’industrie avicole aujourd’hui et d’y contribuer.

Dr. Joshua Gong, Agriculture et Agroaliemantire Canada 

gong

Le Dr Gong est un chercheur scientifique à Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) à Guelph. Il occupe ce poste et travaille dans le secteur avicole depuis 1999. Le Dr Gong a obtenu sa maîtrise en sciences (M. Sc.) de l’Université d’agriculture de Chine et son doctorat en microbiologie de l’Université de Guelph en 1994.

Le Conseil de recherches avicoles du Canada (CRAC) a appuyé un certain nombre de projets de l’équipe de recherche du Dr Gong, qui a beaucoup travaillé sur les questions prioritaires de l’industrie avicole. Le Dr Gong est également un collaborateur précieux du CRAC depuis sa création, offrant des conseils, à titre de consultant, pendant la création du Conseil et siégeant au Comité consultatif scientifique afin d’évaluer les propositions de recherche présentées au CRAC. Il a également été le premier responsable d’AviMicroNet (Réseau canadien de recherche en microbiologie avicole) sous la direction du CRAC. Jusqu’à maintenant, le Dr Gong est coauteur de plus de 125 articles de recherche et rapports de synthèse, de 3 brevets et de plus de 190 résumés de conférences.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

 


Dr. Bogan Slominski, Université du Manitoba

slominski

Le Dr Slominski est professeur de biochimie de la nutrition du département de science animale de l’Université du Manitoba. Le Dr Slominski a commencé ses études en Pologne. Il a obtenu une maîtrise en microbiologie et un doctorat en biochimie à l’Université des sciences agricoles, à Olsztyn, en Pologne, avant de déménager à Winnipeg (Manitoba) en 1994. Le Dr Slominski collabore toujours avec ses anciens collègues en Pologne et utilise leurs installations avicoles à la fine pointe de la technologie pour mener certains de ses projets de recherche.

Le Dr Slominski travaille avec le Conseil de recherches avicoles du Canada (CRAC) depuis sa création et a aussi servi le Conseil en siégeant au Comité consultatif scientifique.

Le Dr Slominski a participé à des études approfondies sur des substituts naturels aux antibiotiques. Son dossier de publication des cinq dernières années comprend 29 articles évalués par les pairs, huit travaux d’un congrès (présentations sollicitées), 42 résumés scientifiques, un chapitre de livre et quatre articles populaires sur l’industrie.

Pour en savoir plus, cliquer ici.


Dr. Shayan Sharif, Université de Guelph

sharif

Le Dr Sharif est professeur à l’Université de Guelph dont les recherches sont centrées sur le système immunitaire du poulet. Il a obtenu son doctorat en médecine vétérinaire en 1991 avec distinction de la faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Téhéran. Sharif s’est intéressé à l’immunogénétique chez la volaille grâce à sa thèse de doctorat en médecine vétérinaire sur les aspects immunologique de la maladie de Marek chez le poulet. Après sa graduation, le Dr Sharif a pratiqué la médecine vétérinaire aviaire pendant près de deux ans dans l’industrie du poulet à griller en Iran. Par la suite, il est déménagé à Guelph en 1993 pour obtenir un doctorat au Collège de médecine vétérinaire de l’Ontario, de l’Université de Guelph. Après avoir obtenu son doctorat en 1999, le Dr Sharif a reçu une bourse de recherche postdoctorale pour la recherche sur l’immunologie au John Robarts Research Institute, London (Ontario). Le Dr Sharif a été recruté au Département de biopathologie de l’Université de Guelph en 2001 pour créer un programme de recherche sur l’immunologie aviaire.

Le Dr Sharif travaille avec le Conseil de recherches avicoles du Canada (CRAC) depuis sa création; il a offert des conseils, à titre de consultant, pendant la création du Conseil et a bénéficié du financement de l’organisme pour un certain nombre de projets et siégé au Comité consultatif scientifique du CRAC. Il dirige également le Poultry Health Research Network, une collaboration d’experts travaillant sur les questions clés de l’industrie avicole.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

 


Dr. John Prescott, Université de Guelph

prescott

Photo par Natalie Lemieux

Le Dr Prescott a été professeur à l’Université de Guelph pendant plus de 35 ans et même s’il a pris sa retraite récemment, il continue de terminer les projets de recherche sur lesquels il travaillait. Au cours des sept à huit dernières années, il a concentré sa recherche sur la volaille et l’entérite nécrotique en particulier. Le Dr Prescott est un vétérinaire bactériologiste qualifié. Il a obtenu son diplôme de vétérinaire à l’University de Cambridge en Angleterre en 1973, suivi d’un doctorat en 1977. Le Dr Prescott est arrivé à l’Université de Guelph en 1976 et a d’abord travaillé au laboratoire diagnostic pendant quelques années avant d’occuper un poste de professeur et de poursuivre une carrière en enseignement et en recherche.

Pour en savoir plus, cliquer ici.